SUIVEZ-NOUS

LES VALEURS CODIC

nos innovations
RSE

green
éco-responsable
1
Nos engagements environnementaux
Économie circulaire
Construction éco-responsable
Énergies renouvelables
Labels environnementaux
Mobilité douce
résilience
sécurité
inclusivité
2
Nos engagements sociaux
Inclusivité
Ancrage territorial et solidarité:
Soutien et accompagnement
auprès d’associations locales,
campagnes de dons, mécénats
culturels, sponsoring sportifs…
attractivité
digitalisation
flexibilité
3
NOS ENGAGEMENTS « AGILITÉ »
Smart building
Réversibilité des espaces
Co-working
Espaces collaboratifs
1
Nos engagements environnementaux
Économie circulaire
Construction éco-responsable
Énergies renouvelables
Labels environnementaux
Mobilité douce
attractivité
digitalisation
flexibilité
green
éco-responsable
résilience
sécurité
inclusivité
2
Nos engagements sociaux
Inclusivité
Ancrage territorial et solidarité:
Soutien et accompagnement
auprès d’associations locales,
campagnes de dons, mécénats
culturels, sponsoring sportifs…
3
NOS ENGAGEMENTS « AGILITÉ »
Smart building
Réversibilité des espaces
Co-working
Espaces collaboratifs

CODIC & l’art

L’engagement créatif !
HARMONISER L’ART
ET L’ARCHITECTURE
Dans le prolongement naturel de notre philosophie de travail, nous avons choisi d’intégrer des œuvres d’art dans nos développements. Aujourd’hui, CODIC s’est forgé une véritable collection de sculptures et d’œuvres artistiques au travers de ses projets immobiliers. Des collaborations inspirantes ont vu le jour, auprès de nombreux artistes à la renommée internationale et des nouveaux talents de l’art contemporain.
nos sculptures
L’ART POUR GRANDIR
Quoi de plus inspirant que l’Art pour les nouvelles générations ?
C’est dans cet esprit que nous transformons nos palissades de chantiers en de véritables territoires d’expression. À partir d’un thème donné, les écoliers du quartier sont invités à exprimer leur créativité sur les palissades qui accompagnent la durée du chantier. Cette installation conviviale et artistique bénéficie tant à l’intégration du projet qu’à la vie du quartier et de son environnement. Un engouement qui ne faiblit pas, projet après projet, rencontrant l’enthousiasme des riverains et ceux qui y contribuent.
PRÉSERVER NOTRE PATRIMOINE ARCHITECTURAL
En tant que promoteur immobilier, nous avons la responsabilité d’œuvrer à la conservation du patrimoine architectural. Cette histoire de l’architecture est notre héritage à tous, le reflet d’un savoir-faire et d’un art de vivre. Notre action de mécène en ce domaine contribue à œuvrer à cette mémoire urbaine. Parmi nos soutiens, nous sommes mécènes-partenaires fondateurs de la réouverture de la Maison Autrique à Schaerbeek (Bruxelles), la première maison individuelle dessinée par l’architecte Victor Horta en 1893 dans le style Art Nouveau. Ouverte au public, elle permet à chacun de mieux saisir l’intérêt historique et esthétique des vieilles demeures bruxelloises.
L’Art est le prolongement naturel
de l’Architecture
THIERRY BEHIELS,
CHIEF EXECUTIVE OFFICER,
CODIC INTERNATIONAL
nos sculptures
A
Pour le projet Atlantis, situé à l’une des entrées de Bruxelles, Thierry Behiels a choisi de travailler avec l’artiste français Stéphane Guiran, sculpteur poète, né à Draguignan en 1968, qui a toujours sculpté des lignes de métal. Cela fait plusieurs années que les chemins de la sculpture l’ont conduit à jouer avec l’écriture. Pour l’artiste qui se considère comme un poète forgeron, «Sculpter c’est écrire en trois dimensions».
Stéphane Guiran a créé spécialement une œuvre pour le projet. Il s’agit de «A» : A comme Atlantis, A comme un signe qui marque l’entrée dans l’alphabet de la ville, l’entrée Nord de Bruxelles, où transitent chaque jour près de 65.000 navetteurs.
A
Elsewhere
LES COLLINES DE WAVRE - Wavre (B)
Kinga et Anatoly Stolnikoff
2010

La promenade artistique des Collines de Wavre s’est dotée d’une cinquième scultpure «Elsewhere» des artistes belges, d’origine hongroise et russe, installés à Paris, Kinga et Anatoly Stolnikoff.
L’œuvre, une sphère métallique d’un diamètre de 2m20 qui s’illumine la nuit, est composée d’un assemblage de mots «Elsewhere», découpés au laser dans l’inox. Les mots assemblés sont soudés pour former une sphère. «Elsewhere» désigne un lieu situé en dehors de la surface et se tisse en assemblage de lignes qui se répètent, se croisent et se fractionnent jusqu’à l’inextricable.
Kinga et Anatoly Stolnikoff travaillent ensemble depuis plusieurs années. On peut entrer dans l'esprit de leurs créations par cette phrase : «Donner au dessin une profondeur; au mot , un volume et aux concepts une mobilité».

Plusieurs de leurs œuvres monumentales se retrouvent dans de nombreuses collections privées et publiques en Europe et aux USA.
Elsewhere
4-Dimensional Circle
65 CROISETTE - Cannes (F)
Jeppe Hein
2010
«4-Dimensional Circle» orne le parvis des boutiques situées au 65 boulevard de la Croisette à Cannes, projet dessiné par les architectes Alain Moatti et Henri Rivière, au pied du mythique immeuble Miramar.

L’œuvre de Jeppe Hein est constitué de quatre miroirs rectangulaires qui, entrecroisés, présentent une ouverture semi-circulaire laissant apparaître un cercle au centre de la sculpture. Ce cercle est souligné par une série de LED installée de part et d’autre des miroirs, illuminant la sculpture la nuit.
Né en 1974, à Copenhague, Jeppe Hein a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Francfort. Il vit et travaille entre Berlin et Copennhague. Il a participé à la Biennale de Venise en 2003. Il est présent à Bâle et dans les collections du Centre Pompidou, Tate Modern, Moca Los Angeles, Fond National d’Art Contemporain de Paris, ...
4-Dimensional Circle
Tondo per le Val Saint-Quentin
Codic a spécialement commandé, pour le Val Saint-Quentin, une œuvre monumentale à Mauro Staccioli. Ce sculpteur italien de renommée internationale a créé, pour le Val Saint Quentin, une «sculpture-signe». La forme circulaire qu’il a imaginée marque et souligne le site, appelant chacun à mille réflexions... «À travers ce signe, les bâtiments, les jardins, les arbres, l’étang... deviennent des itinéraires, des histoires à vivre en imagination sur le parcours quotidien», nous dit-il.

Et il a appelé cette œuvre «Tondo per Le Val Saint-Quentin». «Rond pour Le Val Saint-Quentin».

C’est la première sculpture monumentale de Mauro Staccioli en France.
Mauro Staccioli est né à Volterra, en Toscane, en 1937. Il est spécialisé en sculptures monumentales installées en plein air.
Tondo per le Val Saint-Quentin
Bird Cage
«Bird Cage» est la première sculpture monumentale pour Su-Mei Tse (en collaboration avec Jean-Lou Majerus).

La sculpture est le fruit d’un véritable échange entre Codic, les architectes et l’artiste. Pour les jardins du «K2» à Luxembourg, une cage à oiseau stylisée a été spécialement dessinée, s’accordant harmonieusement avec l’architecture des immeubles et l’environnement. La blancheur du néon de cet objet de polycarbonate lui confère légèreté et finesse. Sa porte grande ouverte interpelle et fait travailler notre imaginaire.

Une poésie dans le quotidien et, quand la nuit tombe, la sculpture devient magique.
Née en 1973, cette talentueuse artiste vit et travaille au Luxembourg. Elle a été révélée au public par un Lion d’Or à la Biennale de Venise en 2003.
Bird Cage
500
Situé dans le quartier européen à Bruxelles, l'immeuble «Espace Meeûs» sort de l'ordinaire car sa façade, signée par André Jacqmain de l’atelier d’Architecture de Genval, est agrémentée d'une sculpture monumentale signée par l'artiste Marta Pan. La sculpture nommée «500» car il s’agissait de la 500ème sculpture réalisée par Marta Pan.

Cette sculpture est le fruit d’une belle histoire, celle d’une rencontre et d’un dialogue respectueux entre un architecte de renom et une artiste internationale. Thierry Behiels souhaitait que l’art soit présent au centre de Bruxelles et a proposé à Marta Pan de réaliser spécialement une œuvre pour Bruxelles. Alors que l’architecte estimait qu’au départ c’était à l’artiste à s’adapter à sa façade et non l’inverse, quand ils se sont rencontrés, l’architecte, à l’écoute de l’art, a modifié son dessin du tout au tout. D’un dialogue artistique fructueux est né un immeuble dont l’architecture est en parfaite symbiose avec l’œuvre de l’artiste.
Marta Pan est née à Budapest en 1923 et décédée à Paris en 2008. Après des études aux Beaux-Arts de Budapest, elle s’installe à Paris en 1947 et prend la nationalité française en 1952. Elle y rencontre Bancusi, Le Corbusier et André Wogenscky qui deviendra son mari.
500
The Walking Flower
«La Fleur qui Marche» ou «The Walking Flower» est une œuvre mondialement connue du peintre et sculpteur français Fernand Léger (1881-1955), contemporain de Picasso.
Fernand Léger a réalisé différentes versions de cette œuvre au cours de sa vie, en différents matériaux et grandeurs. Cinq sculptures ont été réalisées après la mort de Fernand Léger sur base de croquis préparés par l’artiste. L’une de ces œuvres est installée devant l’immeuble «The Square» à Luxembourg. Elle contribue à l’art urbain déployé largement dans le Quartier d’affaires du Kirchberg, aux côtés d’œuvres de Marta Pan, Jean Dubuffet, Richard Serra, Franck Stella, ...
The Walking Flower
Folded Circle Ring
«Folded Circle Ring» orne la cour intérieure de l’Espace Kennedy à Luxembourg. La sculpture fait partie de la série de sculptures «Folded Circle» commencées par l’artiste américain Fletcher Benton dans les années ‘70. Les «Folded Circle» constituent elles-mêmes une des séries imaginées par le sculpteur aux côtés des «Steel Watercolors», «One-Legged Tables», ...
Fletcher Benton, qui est né en 1931 aux États-Unis, s’inscrit dans un mouvement de sculptures à forme géométrique. «Cela vient probablement de mon intérêt pour l’alphabet. (...) Presque toute la géométrie se trouve condensée dans les lettres de l’alphabet. (...) Mes sculptures sont faites de cercles, de carrés, de zigzags et de courbes. Alors, je pourrais dire qu’elles découlent de l’alphabet».*

*Extrait d’une interview de Fletcher Benton réalisée en 1996 par Peter Selz
Folded Circle Ring
Les Anneaux
La promenade artistique des Collines de Wavre s’est étoffée, en 2002, d’une quatrième sculpture réalisée par Guy Bauclair, intitulée «Les Anneaux». D’un diamètre chacun de 5,20 mètres, les Anneaux jouent sur la problématique du déséquilibre mais déséquilibre apparent car la sculpture est physiquement en équilibre.
Guy Bauclair a réalisé une série de sculptures monumentales installées dans des espaces publics ou privés, tels le Musée David et Alice van Buuren, le parc Royal, le Palais de Justice, le Brussels International Trade Mart, ... Il a été professeur à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre.
Les Anneaux
Trois Iles
Marta Pan
2000
Le Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg ne conçoit pas le développement du Plateau du Kirchberg sans l’art urbain. C’est ainsi que, depuis les années ’80, le Fonds s’est attaché à consacrer à l’art urbain des efforts financiers importants, émanant aussi de prêts permanents de mécènes, comme l’a été Codic pour les «Trois Iles» qui ornent désormais le lac du Parc central.
Faisant équipe avec son mari l’architecte André Wogenscky, Marta Pan a conçu des sculptures flottantes pour le lac car le niveau de l’eau varie selon les saisons. Outre la création artistique, les sculptures ont dû faire l’objet d’une grande réflexion technique pour calculer le centre de gravité, la stabilité et la flottaison de chaque pièce.

Artiste exceptionnelle, au parcours jalonné de rencontres déterminantes (Brancusi, Le Corbusier, Wogenscky, Hammacher, ...), Marta Pan (1923-2008) a été marquée par le courant de l’architecture et de l’art contemporains. Elle a toujours conçu l’œuvre sculpturale comme créatrice de site. Pour elle, la sculpture est avant tout «archisculpture».
Trois Iles
Observing the Observer
LES COLLINES DE WAVRE - Wavre (B)
Hanneke Beaumont
1999
La promenade artistique du Parc des Collines s’est étoffée en 1999 d’une troisième sculpture réalisée par l’artiste Hanneke Beaumont.

Ses œuvres reflètent une tension constante et unique entre féminin et masculin, entre nature et culture, entre modernité et classicisme rendant ses sculptures à la fois intemporelles et contemporaines. Rendant compte de sentiments humains, elles interpellent ceux qui les regardent.

Le nom de la sculpture «Observing the Observer» est finalement le résumé de tout son art. Les sculptures invitent le spectateur à les contempler comme, en même temps, elles nous contemplent aussi et nous interpellent.
Hanneke Beaumont est née à Maastricht. Après avoir étudié aux États-Unis, elle est revenue en Europe et plus spécialement en Belgique où elle a choisi de s’installer. Elle a suivi des études artistiques à l’École des Arts de Braine-l’Alleud, puis la sculpture à l’École Nationale Supérieure de La Cambre à Bruxelles et à la Hogere Rijksschool voor Beeldende Kunsten à Anderlecht.

Nomination au Prix Caïus de la Fondation Prométhéa en 2000
Observing the Observer
Réflexion d’Art, Gens
LES COLLINES DE WAVRE - Wavre (B)
Vincent Strebell
1997
A la demande de Thierry Behiels, Vincent Strebell a créé spécialement une sculpture pour le parc d’affaires, une œuvre originale illustrant sa réflexion sur le «Monde des affaires».

Celui-ci est représenté au travers d’une pièce de monnaie coupée en deux en son centre. Les deux demi-cercles sont posés selon le degré d’inclinaison d’une mappemonde. Lorsque l’on se place à l’intérieur de l’espace, en fonction de l’angle choisi, on est réfléchi plusieurs fois sur l’intérieur des pièces. Cette réflexion inspire la une vision d’un parc d’affaires qui est aussi une affaire d’hommes. L’argent-matière, l’argent-valeur d’échange, l’art, les gens, l’argent sont à l’origine du jeu de mots ... «Réflexion d’Art,Gens».
Sculpteur à l’imagination débordante, Vincent Strebell aborde des thèmes tournés vers l’extérieur qu’il approche de manière humaine et poétique. Il joue avec les mots et les lie à ses sculptures. Les mots donnent sens à la sculpture et la sculpture donne sens aux mots.

Vincent Strebell est né à Uccle en 1946 et a passé sa jeunesse au Congo. Après des études de graphisme et de peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, il étudie la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Il est l’auteur de nombreuses sculptures originales.
Réflexion d’Art, Gens
Fontaine Place Saint-Lambert
Halinka Jakubowska
1997
Dans le cadre du réaménagement de la Place Saint-Lambert à Liège, un concours a été lancé par la Ville de Liège pour la réalisation d’une fontaine-sculpture mettant un point d’orgue à cette grande rénovation urbaine. C’est l’artiste d’origine polonaise, Halinka Jakubowska, qui a été désignée comme lauréate de ce concours. L’œuvre affirme le caractère minéral du nouvel aménagement de la place confié à l’architecte Claude Strebelle. Le granit constituant la sculpture est composé de trois tronçons, alimentés chacun par un jet bouillonnant, qui y génère un effet de cascades et se décompose en vagues circulaires sur le bloc en pierre polie. La sculpture a été financée par un collectif de mécènes dont Codic a fait partie.
Halinka Jakubowska est née en Pologne, à Slubice, petite ville située près de l'Oder, à la frontière allemande. Sa famille vient s'établir en Belgique en 1972. Elle suit les cours de sculpture dans la classe de Mady Andrien à l'Académie des Beaux-Arts de Liège. C'est chez le sculpteur Lambert Rocour qu'elle a découvert le travail de la pierre.
Fontaine Place Saint-Lambert
Quelqu’un
LES COLLINES DE WAVRE - Wavre (B)
Jean-Michel Folon
1995
Pour la première sculpture des Collines de Wavre, Thierry Behiels a fait appel à un artiste belge de renommée internationale : Jean-Michel Folon, qui a créé «Quelqu’un».

«Le but de ma vie, c’est de créer, a commenté Jean-Michel Folon le jour de l’inauguration de la sculpture. Cette création, je l’ai faite seul, dans mon atelier. Face à un bloc de terre, j’étais désemparé. Qu’allais-je faire ? Puis mes mains se sont posées dessus et elles ont donné vie à un bonhomme en dégageant une tête, des épaules, ... La terre s’est transformée en bronze (...) Quelqu’un a commencé sa vie d’œuvre d’art»/ *
Jean-Michel Folon est né à Uccle en 1934 et décédé à Monaco en 2005. Il a travaillé sur de nombreux matériaux et créé sous diverses formes : aquarelle, gravure, sculpture, tapisserie, peinture, timbres-poste, décors de théâtre, ...

*«Folon siffle sur les Collines» in La Dernière Heure, 17.11.1995, Jean-Philippe de Vogelaere
Quelqu’un
Fontaine à l’Espace Nord
Pol Bury
1995
Un collectif de sociétés riveraines, dont a fait partie Codic au travers de la société Immobilière Boulevard Jacqmain, a sponsorisé l’implantation d’une fontaine à l’entrée du quartier administratif de l’Espace Nord à Bruxelles.

Les 21 sentinelles d'acier sont l’œuvre de l'artiste Pol Bury, l'un des sculpteurs belges mondialement connus. Chaque cylindre est une fontaine de 2 à 3 m de haut surmontée d'une sphère polie qui reflète et projette en les courbant les immeubles environnants. Un fin voile d'eau coulissant complète le dispositif. Les lignes arrondies des fontaines sont animées par des mouvements de balancement des sphères, provoqués par le poids de l'eau.
Pol Bury, né à Haine-Saint-Pierre en 1922 et décédé à Paris en 2005, s’est adonné au dessin, à la peinture, à la sculpture, mais aussi à l’écriture, à la création de bijoux et la construction de fontaines. Il est considéré comme un artiste contemporain majeur.

Prix Caïus Environnement en 1995
Fontaine à l’Espace Nord
Conduites d’Eau
Le site sur lequel est installé le Centre Commercial Belle-Ile est resté longtemps à l’abandon après la fermeture en 1980 de l’usine de fabrication des Conduites d’Eau qui y était implantée.

La réaffectation de ce site a été menée à bien en 1995 par Codic qui y a créé une activité multifonctionnelle de commerces, services et espaces verts.

L’œuvre de Vincent Strebelle fait référence au passé industriel du lieu et est installée dans le centre commercial. Elle est posée sur une dalle en béton inclinée, reliant le rez-de-chaussée au 1er étage. Cette fontaine se compose d’un grand escalier formé par différents plans inclinés, de manière à renvoyer les reflets de l’eau provoqués par la lumière naturelle. Au centre de l’escalier d’eau, un long tuyau en inox d’un diamètre de 140 mm est galbé sur toute sa longueur en une série de courbes remontant vers le bassin supérieur.
Vincent Strebelle est né à Uccle en 1946 et a passé sa jeunesse au Congo. Après des études de graphisme et de peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, il étudie la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Il est l’auteur de nombreuses sculptures originales.

Nomination au Prix Ianchelevici en 1997
Conduites d’Eau
Ikaros
IKAROS BUSINESS PARK - Zaventem (B)
Liévin van Outryve d’Ydewalle
1992
C’est la première sculpture que Codic a implantée dans l’un de ses projets. «Ikaros» marque l’entrée du Parc d’Affaires «Ikaros Business Park», développé à proximité de l’aéroport de Bruxelles National. Ikaros ou le rêve de s’envoler et d’aller toujours plus loin ...

Thierry Behiels, alors Responsable du projet à l’époque et passionné d’art, avait fait la proposition d’implanter une sculpture le long de la chaussée de Louvain. L’idée avait séduit. Visionnaire, cette première sculpture a été le point de départ d’une belle collection qui est bien aujourd’hui le reflet de la culture d’entreprise de Codic.
L’auteur d’Ikaros, Liévin van Outryve d’Ydewalle, a été pilote à la Force aérienne belge de 1956 à 1966 puis Commandant à Air Zaïre de 1966 à 1976. Depuis 1975, il se consacre à la sculpture développant un art mêlant réalité, figuratif et surréalisme.
Ikaros

CODIC &
le Sport

La passion du Tennis !
Des valeurs communes
Chez CODIC, nous nous challengeons en permanence pour réaliser des défis toujours plus grands. C’est une compétition de tous les instants que nos équipes mènent avec rigueur, conviction et enthousiasme ! C’est pourquoi, il est si naturel de rencontrer dans le sport, et plus précisément le tennis, des valeurs communes que nous partageons dans notre quotidien professionnel. Le sens de l’effort, l’esprit d’équipe, l’éthique, la générosité, le fair-play et bien sur la volonté de se dépasser sont des valeurs ancrées dans l’ADN du groupe.
LE CODIC OPEN,
UN RENDEZ-VOUS
INCONTOURNABLE
Depuis 2008, CODIC sponsorise le tournoi CODIC Open, l’un des trois plus gros tournois BTP de Belgique. Ce tournoi est devenu au l des années une compétition internationale de haute volée qui rassemble un public toujours de plus en plus nombreux. Une réussite qui nous permet aussi d’être vecteur d’encouragement pour les jeunes. Nous les sensibilisons dans la pratique d’un sport où il faut toujours donner le meilleur de soi-même. CODIC OPEN est une aventure galvanisante tant elle prolonge notre détermination à créer, soutenir et partager des émotions fortes que ce soit par le biais de l’architecture d’une façade ou par l’aisance technique d’un revers.
editions précédentes
Le CODIC Open, c’est :

600 participants
& 20 joueurs
classés
mondialement

500 matchs
organisés
& 43 catégories

25 000 euros
de primes &
600 welcome pack
distribués

Comme un athlète, nous développons une approche esthétique dans notre manière de travailler, tel un sportif mêlant à la fois élégance et effort de manière naturelle.
THIERRY BEHIELS,
CHIEF EXECUTIVE OFFICER,
CODIC INTERNATIONAL